Voyage à Washington


Mardi 14 novembre 2006

Nous quittons La Seyne vers 10h30 pour l'aéroport de Marignane d'où nous embarquons pour Washington via Roissy sur Air France bien évidemment! A CDG, nous attend Pierre, le mari de ma soeur Catherine, qui nous accompagnera dans ce voyage.

Inutile de dire à ceux qui ont comme moi l'habitude de prendre l'avion, que j'étais stressée à l'idée d'enregistrer notre valise à Marseille jusqu'à Dulles Airport - une grande première pour moi, car je n'avais jusqu'à ce jour jamais expérimenté une correspondance de bagages à Roissy... et je sais de quoi je parle !!!!!

Miracle, notre valise nous attendait sur le tapis à bagages à notre arrivée. Bernard aussi était là et ça nous a fait chaud au coeur de le voir derrière la porte de la douane. Il était 7.00 PM local time. Après un détour par son domicile, où nous avons rencontré son roommate, dîner dans un resto "Friday's. Premier voyage aux US de Pierre et premier contact avec la "restauration" américaine alors, plein les yeux et l'estomac pendant cinq jours. Pour se mettre à l'heure de la côte Est, extinction des feux à 23h00 (5h00 heure de France).

Mercredi 15 novembre
Décallage horaire oblige, réveillés tous les trois vers 03h00 du matin et difficulté pour se rendormir. Petit-déjeuner à 08h30  au resto de l'hôtel Marriott, situé entre la 22nd street et M street, au coeur de la ville, du moins pas loin du Mall où se trouve la majorité des musées. Toutes les nuits et les matins se répèteront ainsi en passant de 03h00 à 04h00 selon nos activités de la veille.
Bernard arrive vers 10h30 et en voiture pour "Mount Vernon" la propriété de George Washington située sur les rives du Potomac. Avons échangé quelques mots avec Martha  son épouse : très urbaine! Résidence de 81 hectares achetée par une Association composée de 29 femmes - The Mount Vernon Ladies' Association - pour 200.000$ en 1858, toujours propriétaire aujourd'hui. 1 million de visiteurs par an à 12$ l'entrée (faîtes le calcul). INTERESSANT

Jeudi 16 novembre
Journée au Musée de l'Air et de l'Espace sur le Mall : ENORME, INTERESSANT, FATIGANT
Dîner à Dulles avec Etienne, Betty et leurs deux enfants MingMing 6ans et HoangHoang 8ans.

Vendredi 17 novembre
Emmenons Pierre admirer la Phillips Collection (privé) qui contient environ 2010 tableaux "coup de coeur" dont un  nombre important de grands maîtres tels que Picasso, Matisse, Renoir (le déjeuner des canotiers) Van Gogh
Degas, et j'en oublie. Après-midi plus terre à terre : shopping pour Bernard, une veste chaude pour cet hiver. Dîner dans un restaurant français "Le bistrot du coin" emmenés par Marc un ancien collègue, où pour la première fois j'ai mangé comme en France c'est rare; pour vous donner une idée du "branché" ils servent en moyenne 200 repas par jour et sont ouverts de 18h00 à 01h00 du matin, à 22h30 à notre sortie, les gens faisaient encore la queue pour dîner.

Samedi 18 novembre
Journée sans Bernard car il travaille et consacrée à la National Gallery of Art. En sortant du Metro, nous croisons une procession en faveur des Sans Abri sur le Mall; des milliers de personnes appartenant à des associations diverses participent à  un(e)
" Homeless Walk Marathon". Organisation à l'américaine, il y a même des batteries de toilettes le long du Mall voir photos.
Entrons dans la National Gallery of Art vers 10h00 et en ressortons à 16h00 CREVES mais époustouflés par autant de chefs d'oeuvre. J'ai fait quelques photos au début, mais plus on cotoyait les merveilles, moins je pensais à mon appareil photo, heureusement que j'ai acheté un livre. ENORME, INTERESSANT, FATIGANT

Rentrés à pied à l'hôtel, une trotte de six km (dixit Guillaume) en passant par la Maison Blanche que Pierre voulait voir. Marchons 1h30 les pieds en compote à l'arrivée. Resto chinois round the corner le soir puis dodo à 21h00.

Dimanche 19 novembre
Jour du départ mais avant visite du deuxième musée de l'Air et de l'Espace au Steven F. Udvar-Hazy Center, très près de l'aéroport, où se trouvent les 90 % de la collection totale d'avions civils et militaires dont le Concorde AF, la super forteresse B29 Enola Gay qui lacha la première bombe nucléaire sur Iroshima,  d'hélicoptères, d'ultra légers, de machines volantes expérimentales, de moteurs, de fusées, de satellites et de navette spatiale dont l'Enterprise etc... Guillaume a retrouvé des avions et hélicoptères de sa collection privée de Flight Simulator qu'il pilote évidemment.

Passons prendre Bernard chez lui et allons déjeunons avec sa logeuse Ana dans un resto Mongol avant d'aller à l'aéroport.
16h55 décollage pour Paris

Lundi 20 novembre
Arrivée à CDG à 06h00 avec 20 minutes d'avance perdues aussitôt avec le transfert en bus entre l'avion parqué dans un champ de betteraves et le Hall E. Nous abandonnons Pierre devant le tapis à bagages et nous filons vers le Hall D pour attrapper notre avion pour Marseille 07h15 (1heure de retard cause radar à Marseille défectueux courru pour rien!!!)
11h00 arrivés à la maison.

FIN DU VOYAGE